www.axiologie.com


La communication non verbale

 

La communication non verbale est le fondement de l'axiologie et c'est indispensable puisque notre apprentissage passe par la réflexion.

Pour ce faire, nous sommes donc tous confrontés en permanence à une multitude d'interférences majoritairement insignifiantes qui viennent au fil des jours agrémenter ou perturber notre quotidien et dont nous devons en comprendre le sens.

Il est d'usage de considérer les petits plaisirs de la vie comme des bienfaits dument mérités, mais lorsque ces avantages prennent la forme d'inconvénients dont on se passerait bien, il en découle alors un phénomène de rejet.

L'interprétation qui est alors faite consiste à considérer, à tort ou à raison, que ceux-ci viennent perturber ou enrayer une décision indiscutable.

Cela conduit tout naturellement à observer que chacun de nos actes a une incidence directe sur notre environnement (et non pas l'inverse). Par extension, bien que cela soit beaucoup plus difficile à visualiser, il faut considérer que la même incidence se produit pour des projections n'ayant pas encore eu lieu, les intentions.

Si le doute permet de supposer que c'est impossible, à l'inverse, tout laisse penser que ce n'est pas improbable.

Le rôle de ces interférences, consiste donc à faciliter ou à enrayer une démarche par l'intermédiaire de concours de circonstances qui, selon le cas :
• Favorisent ou s'opposent à l'action,
• Confirment ou infirment l'intention.

Cette réaction donne une indication sur ce que l'on entreprend. Il est juste par conséquent de la qualifier d'information, même si pour l'instant, sa compréhension se limite à remarquer une forme d'acquiescement ou d'empêchement. Cette information se caractérise surtout par le fait qu'elle n'est soumise à aucune influence ni aucune altération partisane. Exempte de toutes interventions humaines, elle est par conséquent totalement indépendante et parfaitement fiable.

Ainsi, pour quiconque, indépendamment de l'âge, existe pour chacun de ses comportements "personnels" actifs ou passifs, une réaction "impersonnelle" spécifique de son environnement. Celle-ci est, avec certitude, l'expression d'une information en tous points objective sur la finalité de l'acte ou de l'intention.

Il convient alors de faire la distinction entre le verbal, qui dépend de nous et le « non verbal », qui découle de notre comportement.

C'est la prise en compte de cette communication non verbale qui différencie l'axiologie de la psychologie ou des méthodes de psychothérapie intuitive. Elle se positionne également radicalement à l'opposé de toutes théologies ou théories transcendantales. C'est cette particularité qui va permettre d'expliquer l'incidence du non-physique sur la matière en dehors de toutes théories imaginaires véhiculant des croyances sans fondements.

C'est surtout ce principe d'analyse qui fait de l'axiologie une science à part entière puisqu'elle permet en effet d'expliquer les phénomènes psychiques sans référence à l'inconscient ni au divin.

Le « non verbal » est véhiculé par tout ce qui compose notre environnement (personnes, objets ou médias). Que ce soit des confirmations ou des contradictions, celles-ci ne surgissent pas nécessairement quand on en a envie, mais toujours quand on ne s'y attend pas.

Denis NOTARI — Axiologue
Renseignements, consultation - Tél.: 06.31.33.98.55

Crédits et Dernières mises à jour | Contacts | ©2005 Denis Notari AXIOLOGIE.